Témoignage BF – Ferme Neuville-aux-Jouttes

Jean-Pierre DURBECQ, exploitant agricole sur la ferme de Neuville-aux-Jouttes, possède une exploitation laitière de 65 vaches (650 000 litres de lait). Afin d’améliorer les conditions de ses animaux, il a souhaité diversifier leurs rations avec des betteraves fourragères ALDA.

Distribuant des rations principalement à base de maïs, Jean-Pierre DURBECQ s’est très vite rendu compte que la valeur énergétique de cet aliment n’était pas satisfaisant pour ses vaches. En effet, il fallait augmenter leur apport en glucide.

 

« Il faut apporter du sucre pour dynamiser la vidure humaine ».

 

Jean-Pierre DURBECQ a alors été tenté par la source d’énergie de la betterave fourragère ALDA, qui assure un apport largement suffisant en sucre. Un apport incomparable à celui d’autres aliments.

En augmentant les rations d’une dizaine de kilos de betteraves, notre exploitant s’est alors rendu compte de l’effet bénéfique que celles-ci avaient sur la santé de ses animaux, mais également sur les taux de production laitière.

 

« On met les betteraves en premier dans la mélangeuse, afin qu’elles soient un peu découpées. Puis, viennent s’ajouter l’herbe, le maïs, les correcteurs et les minéraux ».

 

Simple à conserver, en période hivernale comme estivale, la betterave reste plus simple à ingérer lorsqu’elle est découpée. Ainsi les vaches, friandes de betteraves, ne rencontrent aucune difficulté à s’en alimenter.

 

« Quand on distribue les betteraves, c’est ce qu’elles mangent en premier ».

 

Comparée à un médicament naturel, la betterave reste un aliment qui favorise grandement l’ingestion des bêtes, mais également les niveaux de matières grasses et de protéines de la récolte laitière.

 

 

Découvrir le témoignage vidéo de Jean-Pierre DURBECQ sur les betteraves fourragères ALDA.

 

Témoignage vidéo de Jean-Pierre DURBECQ à propos des betteraves fourragères ALDA

« Il faut apporter du sucre pour dynamiser la vidure humaine »

 

Découvrir le témoignage écrit de Jean-Pierre DURBECQ sur les Betteraves fourragères

ALDA à la Foire de Libramont du 26 au 29 juillet – Stand H1.06

L’équipe ALDA vous attend nombreux durant la Foire de Libramont dans le HALL 1 –  Stand 6  du 26 au 29 juillet 2019.

Dix raisons d’adopter la betterave fourragère – Paysan Breton – Avril 2019

« Elevage: Pendant 3 décennies, la culture de la betterave fourragère a été reléguée au second plan. Elle était victime de la PAC et de la gestion des quotas laitiers qui pénalisent les taux de matière utile du lait. Depuis peu les agriculteurs redécouvrent ses multiples intérêts économiques, zootechniques, agronomiques et environnementaux. » – Bruno Osson